Ils font confiance à

Maître Piétrois, Avocat au barreau des Hauts-De-Seine et Nathalie Morand, Assistante Cabinet Jean Pietrois, nouveaux utilisateurs Kleos

Kleos nous a séduits grâce à ses prix tout à fait corrects et la qualité du contact commercial.



Pour quelles raisons avez-vous choisi Kleos ?

« Nous n’étions plus satisfaits de notre logiciel, en terme de fonctionnalités et en terme de suivi des équipes commerciales et techniques ; nous devions en outre changer notre matériel, devenu obsolète, et le devis de notre prestataire était rédhibitoire.

Nous avons travaillé avec plusieurs logiciels de gestion depuis la création du cabinet, sur des périodes assez longues, et nous connaissions assez bien le marché.

Kleos nous a séduits grâce à ses prix tout à fait corrects et la qualité du contact commercial, qui est très importante pour nous : au delà de la démarche commerciale, une véritable relation s’est créée ; pour exemple, lorsque je suis allé à la Convention nationale à Montpellier l’année dernière, j’ai été très bien reçu sur le stand de Wolters Kluwer, on m’a reconnu et parlé de l’installation récente de Kleos…
Nous apprécions Kleos également car il est très simple d’utilisation.
Nous ressentons également une absence de contraintes avec Kleos : il n’y a pas de système d’abonnement qui nous lie, c’est très souple.

Qu’appréciez-vous le plus chez Kleos ?

Nous utilisons essentiellement la gestion des documents (création et traitement des documents), pour lesquels Kleos fait gagner beaucoup de temps. L’accès aux informations est vraiment direct et nécessite peu de clics.
Nous apprécions beaucoup la réactivité des équipes Kleos ; nous bénéficions d’un bon accueil de la hotline, toujours joignable rapidement, qui résout dans un temps très raisonnable les problèmes parfois rencontrés ; c’est une relation qui reste humaine et nous n’avons pas l’impression de traiter avec une grosse entreprise déshumanisée.
J’ai appris qu’il y avait des ateliers Kleos sur Paris : c’est une très bonne idée ; nous allons nous inscrire, et nous aimerions beaucoup participer à un atelier « matrices » car cela reste encore complexe pour nous. »

Wolters Kluwer, les clés pour décider